Maxime Beauvais

Joust, Atari 2600

Sur ton site, tu fais référence au jeu Joust et de Venture sur Coleco,  as-tu des souvenirs précis de la première impression que t’ont fait ces jeux ?

J’ai eu ma première console de jeux vidéo vers l’age de huit ans. J’ai joué très longtemps avec mon Atari 2600. Puis mon Atari s’est retrouvé dans une boîte dans le grenier de mes parents. Une fois par an, j’allais chercher cette boîte pour jouer avec. Je me souviens très bien de Joust en effet. Il y avait l’ArcadeJoust dans une salle près de chez moi. J’aimais beaucoup ce jeu. Alors, j’avais demandé à mes parents la cassette Atari 2600 Joust. La premiere fois que j’y ai joué, j’ai été décu car les graphiques étaient vraiment meilleurs sur l’Arcade, mais finalement cela ne m’a pas empêché d’y jouer pendant des heures. Venture est la premiere cartouche que j’ai payé avec mon argent de poche. Je me souviens que la première fois que j’y ai joué, je l’ai trouvé très difficile.

Après avoir joué à Swordquest, Earthworld, Fireworld, Vanguard, Astroblast, Missile Command, sur Coleco et Atari, as-tu cessé de jouer avant d’y revenir plus tard où as-tu suivi toute l’évolution des machines?

Non, je n’ai jamais cessé de jouer. J’ai toujours eu une console à la maison (Atari, Nintendo, Super Nintendo, PS1). J’ai suivi la progression technologique en fait !

As-tu déjà enregistré des parties sur certains des jeux auxquels tu as joués (en vidéo par exemple) ? Y a-t-il des jeux sur lesquels tu estimes avoir un bon niveau?

Non, je n’ai jamais enregistré mes parties. A un moment donné, j’ai eu un livre dans lequel je marquais mes records. Mais ce livre est disparu. De toute facon, il n’y avait pas beaucoup d’entrées. Aujourd’hui avec l’internet, il y a des sites où l’on peut voir les records du monde entier sur certains jeux. Je me souviens que quand j’étais jeune, j’étais en mesure d’être dans le top et même encore aujourd’hui.

Tu dis avoir terminé Swordquest il y a quelques années seulement grâce à des soluces trouvées sur Internet, est-ce qu’Internet t’a relancé dans ton intérêt pour le jeu vidéo ?

Je peux dire que oui, c’est grâce à l’internet si je suis un collectionneur aujourd’hui. C’est un bon moyen pour faire des achats et des échanges.

Quand es-tu devenu collectionneur de jeux Atari ? Te souviens-tu comment cela s’est passé ?

Je peux dire que je collectionne les jeux Atari depuis décembre 1999. A cette époque, je ne connaissais rien des sites d’enchère sur Internet (yahoo et ebay). Alors un soir, je venais tout juste de jouer à Missile command sur Atari, j’ai fait un saut sur l’internet et c’est là que je me suis rendu compte que plusieurs personnes vendaient des cassettes et à un très bas prix. Depuis ce jour, je visite régulièrement les sites d’enchères.

Collectionnes-tu seulement des jeux Atari ?

decathlon Atari 5200

Decathlon, Atari 5200

Non. Ma collection principale est constituée de jeux Atari 2600. Je collectionne aussi les jeux Colecovision et les jeux Intellivision complets en boîte. Je me suis limité à ces trois marques. Je possède environ 10 consoles Atari 2600 différentes dont la console que j’avais quand j’étais jeune. J’ai envirion 550 jeux Atari 2600 différents. J’ai un Atari 5200 avec 15 jeux, un Atari 7800 avec 30 jeux, une Colecovision avec 80 jeux, une Intellivision avec 90 jeux. De plus, j’ai environ 500 jeux en double que je garde pour faire des échanges et des ventes (Atari, Intellivision, Colecovision, Nintendo, Super Nintendo, Sega)

Tu as une bannière du Video Game Syndicate ? Es-tu animateur d’une liste de diffusion, connais-tu les personnes qui sont à l’intiative de ce syndicat ?

J’ai simplement déposé leur banniere en bas de mon site. Je sais juste que c’est un genre de regroupement de sites web qui touchent les jeux video. Pour ma part je fais partie du Club des Collectionneurs de Jeux Video du Québec. Venez faire un tour, c’est gratuit ! Nous sommes environ 60 membres, principalement du Québec. Nous avons quatre réunions par année pour faire des échanges, des achats et bien sûr pour discuter de jeux video. De plus dans ma région, il y a quatre autres collectionneurs et on se rencontre tous les deux mois environ.

Y a-t-il un phénomène du Classic Gaming important au Canada ?

Je pense que oui. Il y a de plus en plus de collectionneurs et de joueurs. Il y a régulièrement de nouveaux membres qui s’ajoutent à notre club.

Dirais-tu que le jeu vidéo a développé des facultés particulières chez toi, et si oui lesquelles ?

Oui et non. Peut-être la mémoire et les réflexes.

Interview réalisé en 2002 par Frank